Historique

Le Cégep régional de Lanaudière a été institué en 1998. Il a été créé pour permettre à la population de la région de Lanaudière, jeunes, adultes et membres d’entreprises, d’avoir davantage accès à des formations ainsi qu’à l’expertise et aux ressources d’un établissement collégial public.

 

La région de Lanaudière connaît actuellement un des essors démographiques les plus importants au Québec.  Le Cégep régional de Lanaudière souhaite donc offrir des formations régulières et continues qui répondent aux attentes de la population et du marché de l’emploi actuel et futur, principalement constitué de PME dans la région.

 

Afin de répondre aux besoins, les acteurs économiques de la région et le Cégep régional de Lanaudière ont identifié le design industriel comme outil de développement économique essentiel à la compétitivité des entreprises québécoises. En février 2010, le collège constituant de Terrebonne a obtenu l’autorisation du Ministère de l’Éducation (MELS) pour le démarrage d’un nouveau DEC en Techniques de design industriel (TDI). Une première cohorte de 15 étudiants a fait son entrée en septembre 2010.

 

La création du « centre d’expertise et de formation en design industriel (CEFdi) » maintenant INÉDI s’est appuyée sur le DEC en techniques de design industriel afin d’étendre cette expertise aux entreprises et à la population de la région en offrant un centre d’expertise unique au Québec dédié au design industriel. Le centre, basé au collège constituant de Terrebonne, contribue au développement de la région par des activités ciblées de formation de la main-d’œuvre adulte, d’aide technique et d’expertise aux entreprises, de diffusion d’informations et de recherche appliquée en design industriel et dans des disciplines connexes.

 

Le Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne recevait, le 11 novembre 2014, la reconnaissance de centre collégial de transfert de technologie (CCTT) accordée au CEFdi (maintenant INÉDI) par le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de la Science, M. Yves Bolduc, et le ministre de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations, M. Jacques Daoust.

 

Les CCTT

 

Le mandat des CCTT est d’exercer, dans un domaine spécialisé, des activités de recherche appliquée et d’aide technique, ainsi que d’information et de formation. Les CCTT jouent un rôle important auprès des PME québécoises sur le plan de l’innovation. On compte actuellement 49 CCTT au Québec.

 

Il n'existe aucun autre CCTT, centre ou institut de recherche dans le domaine du design industriel au Québec. Il s'agit donc d'un champ d'intervention exclusif dans lequel INÉDI a choisi de se positionner. Celui-ci souhaite d'ailleurs contribuer à bonifier les programmes d'études existants, tant en ce qui concerne le programme Techniques de design industriel que les programmes de baccalauréat et de maîtrise universitaires en design en offrant ses équipements, ses ressources et l’accès à ses clients.